TF1 : générique du journal

[Mise à jour du mardi 13 mars 2018]
CANAL a annoncé le rétablissement des chaînes du groupe TF1 pour tous ses clients, quelque soit le mode de réception. Aucun accord avec TF1 n’a cependant été signé à ce jour.


[Mise à jour du vendredi 9 mars 2018]
TF1 et Orange ont annoncé la signature d’un accord de distribution global concernant la diffusion des chaînes gratuites du groupe TF1, des services de replay étendus, deux nouvelles chaînes pour la rentrée 2018 (TF1 +1 et TMC +1), … Par conséquent l’accès aux chaînes gratuites du groupe TF1 ne sera pas coupé pour les clients Orange et le replay fera son retour le lundi 12 mars, un peu plus d’un mois après sa suspension.

Selon Le Figaro l’opérateur a obtenu gain de cause sur le principal point de conflit et ne paierait pas le groupe TF1 pour la diffusion de ses chaînes gratuites.


[Mise à jour du jeudi 8 mars 2018]
TF1 et les chaînes du groupe sont de nouveau disponibles pour les clients TNTSAT et les abonnés CANAL par satellite, mais pas pour ceux en box (ADSL, fibre) ou en OTT (over-the-top, par Internet sans passer par une box, par exemple sur smartphone, tablette, Apple TV, Android TV, TV connectée, …).

Ce rétablissement intervient selon CANAL « à la suite de la demande du CSA, et du communiqué du ministère de la culture qui a précisé que les programmes des chaînes gratuites devaient être gratuits pour les clients servis par satellite ».


[Mise à jour du mardi 6 mars 2018]
Comment continuer à regarder TF1 ? Découvrez notre guide des solutions alternatives pour recevoir les chaînes du groupe (TF1, TFX, TMC, TF1 Séries Films et LCI).


Quelques jours après la décision de CANAL de couper l’accès aux chaînes du groupe TF1 à ses clients, c’est désormais au tour d’Orange et de Free de menacer de la même sanction TF1 qui leur demande une rémunération pour pouvoir diffuser les chaînes gratuites du groupe (TF1, TFX, TMC, TF1 Séries Films et LCI).

Alors que TF1 supporte les frais de diffusion de ses chaînes gratuites sur la télévision numérique terrestre (TNT), la société veut faire payer les opérateurs pour qu’ils puissent diffuser ces mêmes chaînes sur leurs boxs. Ce que la plupart des opérateurs refusent, à l’exception de Bouygues Telecom (qui, comme TF1, fait partie du groupe Bouygues) et de SFR qui ont déjà signé des accords. Le groupe TF1 souhaite également obtenir une rémunération pour la mise à disposition des services de rattrapage de ses chaînes (le replay).

Orange prêt à couper TF1

Selon Le Figaro «Orange est opposé au principe d’une rémunération pour distribuer des contenus gratuits». L’opérateur a déjà coupé l’accès au replay depuis le jeudi 1er février 2018 et se dit aujourd’hui «prêt à couper TF1». Le patron d’Orange, Stéphane Richard, ajoute «nous ne signerons pas un accord comportant une clause de rémunération pour des contenus disponibles gratuitement sur d’autres canaux». Si la porte est ouverte à un accord concernant les services de replay, l’opérateur refuse donc de payer pour des chaînes distribuées gratuitement sur la TNT.

Free pourrait passer à l’acte avant la fin de la semaine

A la suite de la coupure effectuée par CANAL la direction de Free avait déclaré le 2 mars au journal Le Parisien «on nous demande de payer ce qui est gratuit sur Internet […] on fera la même chose. Ces fausses négociations nous conduisent vers cela». Le contrat de diffusion actuel entre TF1 et Free se termine le 31 mars 2018.

La nuit dernière de nombreux abonnés Freebox ont découvert un message annonçant l’interruption de la diffusion des chaînes du groupe TF1 comme l’a relevé Univers Freebox :

Depuis plusieurs mois nous négocions avec le groupe TF1 qui après quinze ans de distribution sur nos réseaux a décidé d’exiger une rémunération infondée pour des chaînes disponibles gratuitement en TNT et sur internet. La rémunération demandée étant incompatible avec notre volonté de maintenir notre tarif nous sommes contraints d’interrompre la diffusion de TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Film, HD1 (sic) et LCI. Nous espérons remédier à cette situation rapidement.

Aucune coupure n’a cependant été constatée et le message a depuis disparu. Preuve supplémentaire que l’opérateur est prêt à mettre à exécution ses menaces de coupure : après avoir envoyé ce matin une ultime offre de rémunération au groupe TF1, dans les hautes sphères de Free la décision est prise selon Le Parisien : «si TF1 ne signe pas, on coupe d’ici la fin de semaine».