Initialement prévue pour l’été 2011 (voir ici) l’offre ADSL de Virgin Mobile est retardée à 2012. L’opérateur virtuel de téléphonie mobile (MVNO) à en effet choisi son partenaire : bye bye Orange, bonjour SFR. Ce changement explique en grande partie le retard pris dans l’élaboration de son offre Internet fixe. Rappelons que le but de Virgin est de proposer une offre quadruple-play (Internet, téléphone fixe, télévision et téléphone mobile) afin de concurrencer les offres déjà existantes ou annoncées d’Orange (Open), de SFR (Multi-Packs), de Bouygues Telecom (Ideo), de Numericable ou encore de Free.

 

Virgin se renforce dans le mobile…
Parallèlement à cela Geoffroy Roux, président de Omea Telecom (qui regoupe Virgin Mobile, Breizh Mobile, Télé2, …), a annoncé dans une interview au quotidien Les Echos son intention de transformer Virgin Mobile en ‘full MVNO’ : ce nouveau statut d’opérateur virtuel total lui offrira une plus grande autonomie technique en prenant le contrôle total de l’abonné jusqu’à sa carte SIM, tout en permettant à Virgin Mobile de changer facilement de partenaire pour son réseau. Il s’agit d’un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros en équipement réseau. Pour les clients le changement principal sera la commercialisation d’offres plus innovantes dont Virgin aura désormais le contrôle total : offres familiales, option d’Internet mobile plus poussées, … et la fameuse offre quadruple-play.

 

… en pensant aussi à l’Internet fixe
SFR marque des points face à Orange en nouant ce partenariat de 5 ans avec Virgin Mobile. Il récupère 2 millions de clients de Omea Telecom sur son réseau, quelques semaines après l’annonce par son concurrent d’un accord avec Free Mobile. 1 point partout en quelque sorte. L’accord avec SFR porte aussi sur le réseau fixe. Virgin Mobile annonce ne pas vouloir lancer une box pour lancer une box mais répondre à la demande des clients en matière de quadruple-play, formule qui confirme de jour en jour son importance sur le marché français.

 

Source : Les Echos