Le gendarme français des télécoms, l’ARCEP, a rendu vendredi 6 mai une décision qui va bouleverser le paysage de la téléphonie mobile. Celle-ci va permettre l’accélération du développement des appels illimitées vers les portables, aussi bien depuis les portables eux-mêmes que depuis les box. Retour sur une petite révolution.

 

Une règle simple régit les relations entre opérateurs lors d’un coup de téléphone : l’opérateur du client qui reçoit un appel sur son portable facture l’opérateur de celui qui émet l’appel. Et cela que la communication soit passée depuis une ligne fixe, une box ou un mobile.

 

Une baisse importante… mais progressive
Jusqu’ici ce coût appelé «Terminaison d’Appel» (TA) était de 3 à 3,4 centimes par minute et constituait un vrai frein à la multiplication des appels vers les mobiles. Suite à une recommandation émise par la Commission européenne en mai 2009, l’ARCEP a donc décidé de le baisser de manière progressive sur 4 ans :
2 centimes / minute maximum au 1er juillet 2011
1,5 centime / minute maximum au 1er janvier 2012
1 centime / minute maximum au 1er juillet 2012
0,8 centime / minute maximum au 1er janvier 2013

 

Objectif un : favoriser les “petits” opérateurs
Les flux échangés entre les opérateurs pouvaient aboutir à un jeu à somme nulle, où chaque opérateur payait un montant équivalent à celui qu’il percevait. Mais ce raisonnement n’était valable qu’entre opérateurs de même taille. Les nouveaux entrants (Virgin, Prixtel, NRJ Mobile, …) devaient payer plus de TA à leurs concurrents que ce qu’ils recevaient. La décision de l’ARCEP va donc leur permettre de baisser ces charges.

 

Objectif deux : multiplier les offres illimitées
Mais cette division de la TA par 3 ou 4 d’ici 2013 permettra surtout aux opérateurs de multiplier les offres illimitées vers les mobiles, depuis les mobiles eux-mêmes ou les box. En effet le montant de la terminaison d’appel deviendra tellement bas qu’il sera marginal dans le coût total des appels vers les mobiles.

 

C’est en anticipant cette décision que Free a pu inclure les appels illimitées vers les mobiles dans son offre Freebox Révolution lancée il y a quelques mois et donner le coup d’envoi d’une guerre commerciale qui ne fait que commencer.

1 commentaire

Comments are closed.