Le 19 décembre dernier Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues, annonçait lui-même la couleur dans une interview au journal Le Figaro :

Dans l’Internet fixe, la fête est finie. […] Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants. Nous allons faire faire 150 euros d’économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,5 euros par mois.

Cette fois encore Martin Bouygues assurera lui-même la communication, preuve de l’importance qu’il accorde à cette annonce.

Et c’est par un tweet que l’opérateur annonce la tenue d’un webcast (présentation vidéo) ce mercredi 26 février à 10h30.

 

Une baisse, oui, mais quelle baisse ?

Si les détails de l’annonce ne sont pas encore connus, de nombreuses questions se posent déjà :

  • cette offre « box » reposera t’elle sur un accès par ADSL ? par fibre ? par 4G ?
  • une économie de 12,50 euros par mois était envisagée en décembre, mais sur quel tarif ? Celui de la Bbox (31,90 euros / mois) ou celui de la Bbox Sensation (37,90 euros / mois) ?
  • quels services attendre ? Uniquement un accès Internet, ou bien une offre double-play (internet + téléphone fixe) ou triple-play (internet + téléphone fixe + télévision) ?

 

Bouygues Telecom - Bbox Sensation
Bouygues Telecom – Bbox Sensation

 

La guerre des prix relancée ?

Si l’annonce de Bouygues est à la hauteur des attentes, celle-ci pourrait relancer la guerre des prix sur le marché de la box Internet. La réaction des principaux concurrents de Bouygues Telecom devra être observée avec attention. Notamment celle de Free : son patron Xavier Niel devrait y voir une réplique au lancement de Free mobile, lors duquel il avait traité les clients de ses concurrents de « pigeons ».